contre rendu de la compétition de Besançon par notre président

Samedi 19 et dimanche 20/03 avait lieu la manche de coupe de France de Besançon, où Stéphane, Aurélien, Nico et Emilie étaient présents.

Pour comprendre l'état d'esprit du groupe, l'objectif était de se qualifier pour les championnats de France, le grand rendez-vous annuel de l'apnée.
Samedi 19 et dimanche 20/03 avait lieu la manche de coupe de France de Besançon, où Stéphane, Aurélien, Nico et Emilie étaient présents.
Une seule épreuve le samedi soir: la dynamique.

La qualification en DYN se jouait l'an dernier à partir de 150m pour les hommes (minimum 126m pour être qualifiable) et à partir de 126,5m pour les femmes.
Emilie et Stéphane doivent partir à la même heure l'un à côté de l'autre. Emilie privilégie l'échauffement à sec puis dans l'eau avant sa perf. Elle s'entraîne à côté d'Aurélien qui partira dans la série suivante. 4' avant leur performance Emilie et Stéphane sont appelés dans leur ligne. Steph était ailleurs car il privilégie le "one shot" (partir à l'eau sans échauffement pour les 200m+ ça porte ses fruits) et se présente in extremis 2' avant sa perf. Il s'équipe rapidement et se lance à l'eau en même temps qu' Emilie. Ils partent en parallèle, mais même si Emilie est rapide, Stéph est super rapide! Ils sortent à peu près au même endroit! Verdicit: 144m pour Stéphane, et 157m pour Emilie. Tous les 2 auront une sortie propre et bien ventilée.
Puis Aurélien doit partir pour sa performance. Je l'accompagne. Il n'y a pas de pression sur cette épreuve pour lui. Il part et se lance doucement. Et dès le départ je suis surpris par sa lenteur, et par son assiette anormalement déséquilibrée. C'est pas Aurél ça... Il sort à 85m. Verdict: partir sans son plomb de coup ça ne pardonne pas. Grosse déception. Mais tant pis, on se rattrapera en statique le dimanche matin!

Le dimanche, marathon des épreuves d'apnée.

Les minimas pour se faire sélectionner sont à 5'45 pour les hommes, 4'55" pour les femmes. Objectif de sortie entre 5'45 et 6'15 pour les garçons, et entre 5'15 et 5'20 pour Emilie.

En arrivant le matin, chacun sait avec qui il fera sa statique. J'accompagnerai Emilie et Aurélien, et Emilie sera présente aux côtés de Nico pour son coaching. La statique avec un pote bienveillant et qui nous connait, c'est un gros atout.

Emilie a fait une petite annonce afin de répondre à cette stratégie. Elle passe en première, je m'occupe d'elle. Pas de pression, elle s'amuse avec ses jouets, on fait son échauffement. Et elle fait sa perf beaucoup plus sereine qu'à Annecy. Confiante et attentive à mes consignes, je l'accompagne durant sa phase de motivation, puis elle sort au décompte. 5'18! Une sortie propre, mais là elle sous ventile! Elle est clairement en dessous de ses capacités, mais quand même!

Ensuite Aurélien. On s'échauffe en parlant comme à l'entraînement. On change l'image que l'on se fait de la performance en compétition. Cette apnée sera comme une apnée faite à l'entraînement avec un max de plaisir. Avec un protocole de chauffe raccourci, Aurélien garde quelques minutes pour regarder ce qui se passe autour de lui, discuter et se distraire avant la perf. On arrive en zone de compétition à l'heure. Un mec hyperventile très fort, mais on fait abstraction. (moi ça me fait marrer). Aurél se cale, et je lui donne le décompte à 3', puis à 2'.... à 1' on repart sur 2'! Le speaker a pris du retard et décale les départs... Aurél part alors avec une minute de retard mais reste tranquille, et réalise une apnée sereine. Il est cliqué à 4', 4'30'', 5', il reste calme et se détend. Il fait une micro rotation de la nuque pour se détendre. à 5'15" il regarde sa montre et entre dans sa phase de motivation. Les clics s'enchaînent toutes les 15" et il sort à 6'30. Sortie propre, il est un peu rouge, mais il ventile bien et assure une très belle sortie. Il en avait sous le pied!!! Il a gagné son week-end! Il repart non seulement qualifié pour les France, mais en plus rassuré car il en avait bien pour 1' encore là!
356cf1be-f9ff-45a3-ba38-fc6faf36c1aa_0.jpg

9' après le départ d'Aurélien, Nico part pour sa perf. Les choses s'enchaînent trop vite. Entre les gens qui sortent à 6 ou 7' et le fait que l'on soit appelé 4' avant son passage. Nico se retrouve pris en étau par le timing. Bien calibré sur sa préparation, les sensations sont très bonnes et normalement annoncent une apnée facilitée. Il commence alors son apnée, guidé et accompagné par Emilie. Au cours de l'apnée, les sensations ne sont pas au rendez-vous, mais il s'accroche. Il sort à 5'45" et remplit son contrat pour les qualifs. Nico est celui du groupe dont la ventilation est la plus efficace. Top mon gars!
d4a1c9a6-b4b8-4498-b931-4c89099cf2e2.jpg

Pendant la statique du groupe, Stéphane partait pour le Puy-en-Velay où il allait être l'invité spécial du championnat d'Auvergne. Il participe à 2 épreuves! Il fait 160m en dyn puis remporte un relais d'apnée! Bravo Stéph! Encore une médaille!

L'après-midi: la dnf

A partir de 115m pour les hommes, et 90m pour les femmes, les qualifications sont assurées.

Après une matinée riche en émotions, on fait une petite promenade dehors pour prendre de l'air frais. Viendra ensuite les préparations articulaire, ventilatoire et mentale pour la performance qui allait suivre. En sans palme, seuls Emilie et Nico se présentent.

Emilie devait au maximum aller à 100m+ 1 demi brasse. Bien étirée et bien souple, elle prend 0.500kg de rab de lestage afin d'avoir une assiette parfaite de lestage. La particularité à Besançon c'est qu'il s'agit d'un bassin de 50m avec une fosse de 4m. Emilie part et restera régulière sur toute sa perf. Arrivée à la fosse elle coule à environ 2m, mais reste stable. Elle nage sur le retour des bassins, reste régulière jusqu'au 100 pousse au virage et sors à 107m. Elle a nagé quelques mètres dans la ligne adjacente, et sera donc pénalisé pour cela. Sa performance est annulée. Dur, mais juste dans la mesure où c'est le règlement.

Nico lui se préparera 100% à sec, comme Steph. 10' avant son départ, il est assis sur la chaise pour attendre son appel et il manque de s'endormir de fatigue. Il partira décontracté avec une belle prise d'air et nagera doucement, lentement, tranquillement pour arriver à parcourir 100m en 2'35", il sortira après 2'50 d'apnée à environ 110m. Une nage qui l'aura fatigué et qui ne lui permet pas de valider sa perf. En effet, 10" après sa sortie il tremble. Ce qu'il y a de bien avec l'apnée c'est que l'on apprend à se connaître, à écouter son corps, avec humilité. C'est une première pour Nico. A noter qu'il avait passé la journée de samedi à travailler, et qu'il était arrivé surmené à Besançon.

La fin de journée: le 100m sprint

Plusieurs filles s'étaient inscrites pour le 100m sprint. Mais enchaîner dynamique, statique, sans palme puis sprint sur le même week-end c'est moralement et physiquement fatiguant. D'ailleurs la fatigue se fait ressentir de partout. L'organisation, les bénévoles, les coachs, le public... Le temps se fait long.

Au final Emilie se retrouve au coude à coude avec la russe sur l'épreuve du sprint, ainsi qu'avec quelques hommes. Elle se prépare uniquement à sec pour s'optimiser. Au top départ elle dépose quelques mecs, elle fait une pause au 50m puis repart et donne tout ce qu'elle a! Elle a très mal au corps qui se raidit de lactique mais continue d'envoyer et d'onduler et sortira à 56"01'! Elle marquera la compétition comme étant la seule femme à avoir réalisé DYN, STA, DNF et 100ms! Elle marque également le meilleur temps féminin de la saison en 100ms!

Bilan de la compétition

Emilie est ravie avec 2 médailles de bronze en dyn et en sta (à quelques secondes de l'argent), et une médaille d'or en 100ms.

Nicolas est qualifié en statique et fini 9ème au classement! Il a de plus déjà la motivation pour faire sa qualif en sta, dyn et dnf en 2017!
Enfin Aurélien est qualifié en sta et prend d'ailleurs une très belle 5ème place grâce à sa belle apnée. Il a bien progressé en dyn aussi cette année!

Personnellement je suis très fier de nos champions qui s'investissent sérieusement dans l'entraînement et qui continuent toujours à progresser. Progression physique, technique, morale, et mentale. Bravo!

a63ff2fe-1917-417b-80f4-a6b32bc04694.jpg